Réforme de la gestion des listes électorales au 1er janvier 2019

Que change la réforme pour les électeurs ?

Pour l’électeur, cette réforme facilite l’inscription sur les listes électorales en permettant leur inscription au plus proche d’un scrutin et non plus jusqu’au 31 décembre de l’année N-1 ! Les demandes seront instruites tout au long de l’année en mairie. De façon à permettre l’instruction d’éventuels recours, il subsistera une date limite d’inscription pour chaque scrutin.

Pour les français établis hors de France : la double inscription sur les listes municipales et consulaires a été supprimée. Ils ont jusqu’au 31 mars 2019 pour choisir leur liste de rattachement. A défaut, ils seront radiés des listes municipales. La mise en œuvre par l’INSEE d’un Répertoire Electoral Unique (REU) entraînera une refonte des listes électorales. La nouvelle carte électorale comportera un identifiant national unique et permanent. Celle-ci sera adressée aux électeurs après la clôture des inscriptions pour les élections européennes, soit entre le 31 mars et le 26 mai 2019. Les élections européennes auront lieu le 26 mai 2019.

Les jeunes, qui ont atteint leur majorité à compter du 1er mars 2018, sont inscrits d’office dans le REU par l’INSEE à partir du mois de janvier 2019.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *