Le Musée Ferroviaire

Le Musée Ferroviaire de Saint-Sulpice est administré par les membres bénévoles du club de Modélisme qui a été créé en 1977 et est rattaché à l’Union Sportive et Culturelle.

Vous y découvrirez une extraordinaire collection de locomotives, retraçant l’évolution du chemin de fer depuis sa création au début du XIXème, jusque dans les années 1980.

40 machines à vapeur, diesel ou électriques, qui sont reproduites à l’échelle 1/20ème, sont exposées.

Ces locomotives évoluent au milieu de paysages constitués de villages, collines, tunnels ou gares, les replaçant ainsi dans leur époque. Une ancienne scierie miniature, fonctionnant grâce à un moteur à vapeur et un pont tournant qui permet de ranger les machines dans une rotonde ont ainsi été reconstitués.

On vous présentera différents modèles, tels que la Black Billy (de 1803), un des premiers trains à vapeur à circuler sur des rails, la Crampton dont le toit de la « troisième classe » est découvert, la Pacific 213, le TGV Atlantique, etc.

Le Musée possède également une collection de 400 timbres-poste du monde entier, sur le thème des trains.

Deux réseaux dioramas complètent la visite : le premier, de 1,90m x 1,20m, est à l’échelle HO (1/87ème) et le second, de 1,40m x 0,84cm est à l’échelle N (1/160ème). Ces deux circuits avaient été réalisés par les bénévoles du Cheval de Fer Blésois (association de modélisme ferroviaire de Saint-Sulpice), à la demande de l’ancien président de l’USC Modélisme, Bernard MAJCHRZAK.

L’association du Cheval de Fer Blésois expose également un grand réseau de 6,50m x 2,50m dans le musée. Ces trois circuits sont actifs. Vous pourrez donc assister à la mise en marche des trains à la fin de votre visite du Musée.

Mais d’où vient la collection de locomotives ?

C’est lors d’une exposition à laquelle participait le club de Modélisme que M. Gaston FY (membre fondateur et ancien président de l’USC Modélisme) a fait la connaissance de M. Maurice ROUSSEAUX, ajusteur de métier, passionné de trains.

M. ROUSSEAUX a consacré 40 ans de sa vie à la fabrication de modèles réduits au 1/20ème. Ces machines ont été conçues entièrement à la main, à partir de matériaux de récupération. Il forgeait lui-même les pièces dont il avait besoin.

A sa mort, M. ROUSSEAUX a légué sa formidable collection au club de Saint-Sulpice. M. FY est allé voir le maire de l’époque, M. François MORTELETTE. Sensibilisé par ce projet, celui-ci débloqua des fonds, complétés par une subvention gouvernementale. Le Musée Ferroviaire était né ! Depuis, les bénévoles de l’USC Modélisme, secondés par ceux du Cheval de Fer Blésois, veillent sur ce bel héritage.

 

Sources :  Dépliant de présentation du Musée Ferroviaire édité par le club de Modélisme – Article de la Nouvelle République du Centre-Ouest du 21 août 1997.

Actualités

Aucun article trouvé.

train

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *