L’Environnement

OPERATION : OBJECTIF ZERO PESTICIDE

Les pesticides sont des substances chimiques utilisées pour détruire des herbes, des insectes, des champignons ou tout autre organisme jugé « nuisible ».
En termes d’utilisation de pesticides, la France est classée troisième au niveau mondial et première au niveau européen. Un triste record !
Leur emploi, sur des surfaces le plus souvent imperméabilisées et au contact de la population, a des impacts non négligeables sur notre environnement proche, notamment sur la santé, la qualité de l’eau et la biodiversité.
Convaincu de la gravité de la situation, des actions spécifiques ont été mises en œuvre au niveau national pour prévenir l’exposition aux pesticides. Le nouveau plan Ecophyto de 2015 réaffirme un objectif de diminution du recours aux produits phytosanitaires de 50%, d’ici 10 ans. Cela passe par différents axes dont celui de « supprimer l’utilisation de produits phytopharmaceutiques partout où cela est possible dans les jardins, les espaces végétalisés et les infrastructures ». L’adoption de la loi relative à la transition énergétique pour la croissance verte présentée par Ségolène ROYAL a fixé les dates d’interdiction d’utilisation des produits phytopharmaceutiques pour les collectivités et les particuliers. Ils seront interdits d’utilisation, pour l’entretien des espaces verts, voiries, forêts et promenades accessibles ou ouverts au public au 1er janvier 2017. A la même date, la vente en libre-service des produits phytosanitaires aux particuliers sera également interdite et au 1er janvier 2019, leur utilisation sera proscrite.

Notre Municipalité n’a pas attendu cette échéance réglementaire pour s’engager dès 2013 dans une démarche visant à réduire l’utilisation des pesticides dans l’entretien de ses espaces communaux. En avril 2014, la commune a signé la charte « Objectif zéro pesticide » avec le Comité Départemental de la Protection de la Nature et de l’Environnement de Loir-et-Cher (CDPNE) associé à la Fédération Régionale de Défense contre les Organismes Nuisibles de la Région Centre (FREDON Centre). Ces organismes ont accompagné les élus et les Services Techniques dans cette démarche.
Cet engagement fort a été pris dans un souci de préserver votre santé et celle des agents techniques en charge de l’entretien, de protéger la qualité de l’eau et de mieux prendre en compte la biodiversité dans l’entretien des espaces publics.

Aujourd’hui, la commune n’utilise plus de pesticides pour l’entretien des voiries, des trottoirs, des espaces verts et du cimetière. Des méthodes alternatives au désherbage chimique sont utilisées par les agents comme le désherbage thermique, le débroussaillage, le balayage mécanique des trottoirs et des caniveaux, le désherbage manuel des trottoirs et des allées du cimetière… Mais il n’y a rien de magique ! Ces techniques alternatives sont coûteuses en temps et n’ont évidemment pas le même rendu que les traitements à base de produits chimiques. L’effectif de notre Service Technique n’ayant pas évolué, les agents ne peuvent parvenir à eux seuls au même résultat que celui qu’ils obtenaient avec l’utilisation de produits phytosanitaires. C’est impossible, même avec la meilleure volonté du monde !
Il devient donc nécessaire d’accepter un peu d’herbe dans nos rues, voire de contribuer, dans la mesure de nos moyens, au désherbage de notre environnement proche.

La présence d’herbes et de plantes, jugée parfois sévèrement par nos concitoyens, ne doit pas nous faire oublier que cette transition, aujourd’hui imposée, est un bienfait pour notre santé et notre avenir. Il ne s’agit en aucun cas de « lubies de quelques écologistes », comme d’aucuns le prétendent, mais d’une décision politique prise à l’échelle gouvernementale. Devant la multiplication de certaines maladies (cancers, maladies neurologiques, endocriniennes…), face aux problèmes écologiques préoccupants, soyons de ceux qui font le choix de préserver la VIE sous toutes ses formes !

Actualités

Restrictions liées à la sécheresse (et prévention des incendies)

Au cours des derniers étés, des épisodes de fortes chaleurs accompagnées de périodes de sécheresse ont occasionné une augmentation des déclenchements de feux, notamment en raison de pratiques ou comportements insuffisamment encadrés. C'est pourquoi, un travail de révision de l'arrêté préfectoral relatif à la prévention des incendies du 6 juillet 2004 a été opéré conjointement entre la Direction départementale des territoires, le SDIS et le Bureau de la sécurité civile à la préfecture. Le préfet de Loir-et-Cher a pris vendredi ...
Lire la Suite

Vente de composteurs

Pour obtenir votre composteur, il vous suffit de remplir ce bon de commande et de l’envoyer à VAL-ECO, Syndicat Mixte de collecte et de traitement des déchets du Blaisois, accompagné de votre chèque à l’ordre du Trésor Public, à l’adresse suivante : VAL-ECO 5 rue de la Vallée Maillard 41000 BLOIS Trois modèles de composteurs sont proposés à la vente auprès des habitants du Blaisois: - 400 litres, en plastique avec son bio-seau, au prix de 25 € (80 x ...
Lire la Suite

PLANTONS LE PAYSAGE 1000 arbres pour le climat

Au printemps dernier, Agglopolys a lancé l’opération « Plantons le paysages. 1000 arbres pour le climat » qui inscrit le paysage au cœur de ses politiques publiques. Elle a souhaité valoriser particulièrement le patrimoine arboré, composante précieuse de son territoire. Pour ce faire, elle a lancé un appel à candidature auprès des communes afin qu’elles présentent un projet arboré et qu’elles s’engagent à signer « la charte de l’arbre ». L’objectif étant de planter 1000 arbres sur tout son territoire ...
Lire la Suite